Association Amicale des Anciens eleves du Lycee Massena
Association Amicale des Anciens eleves du Lycee Massena
Article J.P. FIGHIERA

Retour accueil


  

HORAS NE NUMEREM NISI SERENAS

ASSOCIATION AMICALE 

DES ANCIENS ELEVES

DU LYCEE MASSENA


Fondée en 1885


Lycée Masséna -  2 Avenue Félix Faure  06050 NICE  Cedex 1

Courriel : aaaelmassena@gmail.com

HISTOIRE DU LYCEE MASSENA

La création des lycées en  France  fut décidée par la loi du 2 Floréal an X (1er mai 1802).

Pendant la période du Consulat, les Consuls décidèrent sur les instances du Conseil Municipal de Nice et par décret du 1er Vendémiaire an XII (22 septembre 1803), la fondation à Nice, d’un Lycée de 3e classe.

Ce Lycée devait s’installer dans les locaux de l’ancien couvent des Pères Augustins Déchaussés et de l’ancienne Ecole Centrale, première école Secondaire des Alpes Maritimes.

Les travaux commencèrent en 1804, furent interrompus en octobre 1806, date à laquelle fut érigée la tour carrée : on y installa une horloge apportée de Marseille par mer, et deux cloches. Les travaux reprirent en juin 1807, furent suspendus en octobre 1807, pour se terminer en 1811. Le Lycée n’ouvrit qu’à la fin de février 1812.

Mais le retour de Nice à la maison Sarde, en vertu du traité de Paris, du 30 mai 1814, mettait un terme à la vie du Lycée Impérial, qui n’avait vécu que 2 ans.

Après le retour de Nice au royaume de Sardaigne en 1814, les Pères Jésuites furent appelés à reprendre leurs cours, et autorisés à s’installer dans les bâtiments de l’ancien Lycée Impérial. Le Collège des Pères Jésuites fut ouvert de 1820 à 1848.

Les Pères Jésuites s’opposant à la politique du Roi Carles Albert, un ordre de Turin les obligea, le 5 mai 1848, à quitter leur Collège et leurs biens furent confisqués.

En vertu du Traité de Turin du 24 mars 1860, Nice devait retourner à la France, ce qui fut fait officiellement par’ procès-verbal du 14 juin 1860. La veille, un décret du Ministère de l’instruction publique établissait à Nice un Lycée de 4ème catégorie, catégorie la plus modeste.

Le second Lycée Impérial de Nice occupa les bâtiments, insuffisants et mal entretenus, du « Collegio Convitto Nazionale ». Le Lycée ouvrit ses classes en 1860 dans des conditions délicates.

Le Conseil Municipal délibéra le 8 octobre 1862 et déclara d’utilité publique l’agrandissement du Lycée Impérial, et la construction de nouveaux dortoirs. En fait, il s’agissait de transformer en dortoirs l’ancienne Chapelle. Ces travaux commencèrent en septembre 1862 et se terminèrent en mars 1863.

Avec la chute du Second Empire, le qualificatif « Impérial » disparut. Par opposition à un établissement annexe, situé depuis 1866 à Cimiez et nommé « Le Petit Lycée de Carabacel », l’ensemble principal fut couramment appelé « Le Grand Lycée ».

La population s’accroissant, le Lycée fut élevé, sous la IIIe  République, à la 3ème catégorie en 1872, à 2ème en 1876 et la 1ère en 1883.

La nouvelle façade fut construite en 1875-1876 et en 1890, on construisit un préau couvert.

Bien avant le début du siècle, la construction au même emplacement, d’un Lycée plus vaste et plus fonctionnel s’imposa.

Le Conseil Municipal vota cette construction le 10 janvier 1908, et les travaux des nouveaux bâtiments commencèrent le 5 août 1908. C’est le Président de la République Fallières qui posa la première pierre le 26 avril 1909.

Les travaux furent longs, notamment à cause de la guerre ; l’inflation aggrava les coûts des expropriations et de la construction. C’est pourquoi l’édifice ne fut inauguré que 22 ans après la pose de la première pierre, soit le 11 avril 1931, sous la municipalité de Jean Médecin.

Depuis 1963, le « Lycée de Nice », « Le Grand Lycée », « Le Lycée de Garçons » porte le nom de « Masséna », ce qui est logique, lorsqu’on sait que ce maréchal niçois, Duc de Rivoli, Prince d’Essling, fit activer les travaux de construction du Premier Lycée Impérial, par son intervention en 1811.

Le Lycée Masséna deviendra un lycée mixte en 1956.

Suite